Traitement du calcaire

Au Maroc, l’eau est très calcaire. Mesurée en °f, la dureté de l’eau est de l’ordre de 30°f pour l’eau du réseau et peut dépasser en fonction des lieux les 150°f dans les puits et forages.

A savoir : lorsqu’une eau dure est chauffée, il se forme un précipité insoluble, le tartre ou calcaire. Ce phénomène est aggravé par un pH de l’eau très élevé rendant ainsi l’eau entartrante.

Lorsqu’il se dépose, il est à l’origine :

  • De l’obstruction des canalisations et principalement celles d’alimentation en eau chaude
  • D’une corrosion et d’une dégradation prématurée des matériaux, des circuits et des équipements
  • D’un débit rapidement diminué, des robinets bouchés et des joints qui fuient
  • D’une augmentation de la consommation d’énergie des équipements : 1mm de calcaire sur une résistance augmente la consommation de 30%.
  • De risques de contaminations et problèmes sanitaires liés notamment aux bactéries qui se fixent sur le calcaire.
  • De traces blanches sur les surfaces lavées, du linge devenu rêche et l’assèchement de la peau et des cheveux.

Ne confondez pas adoucisseurs et systèmes anti-tartre

Les systèmes antitartre utilisent différentes technologies, essentiellement électromagnétiques, galvaniques ou par polyphosphates. Ces technologies combattent le tartre en l’empêchant de se déposer mais ne l’éradiquent pas. Nous conseillons ces systèmes pour des eaux moyennement dures (<20 °TH).

L’adoucisseur est le seul appareil qui enlève physiquement le calcaire de l’eau

Ils nous font confiance (ainsi qu’un grand nombre de particuliers)