Bien-être & Santé

L’eau , l’élément essentiel pour le corps humain.

Notre corps est constitué de 70% d’eau. La transpiration, la respiration et l’urine nous font perdre 2 à 3 litres d’eau par jour. Les organes les plus riches en eau sont en premier lieu le sang, puis le cœur et le cerveau. Tout être humain ne peut vivre plus de 3 jours sans eau. L’eau estfournie au corps par les aliments, mais particulièrement par les boissons. Afin d’éviter une déshydratation du corps et des problèmes de santé, toute personne doit boire en moyenne 2 litres d’eau par jour.

L’eau est nécessaire pour se débarrasser des toxines du corps .

Nous avons des pesticides, des herbicides, des insecticides, des métaux lourds, des antibiotiques et des hormones, des additifs, des agents de conservation et des colorants artificiels dans la nourriture. Plusieurs maladies dégénératives sont attribuées aux ingrédients chimiques et cancérigènes que l’on trouve dans notre eau, notre air et notre nourriture. L’eau est la meilleure défense contre les toxines entrant dans notre corps parce qu’elle le débarrasse des déchets, mais vous devez boire de l’eau pure et saine, sans quoi les problèmes iront en augmentant.

L’eau prévient la déshydratation et la maladie

Le nouveau né est hydraté en moyenne à 90%, mais la personne de 65 ans est hydratée en moyenne à 55%. Tous les symptômes du vieillissement sont accompagnés par une lente déshydratation des cellules. 

L’OMS (Organisation Mondiale pour la Santé) recommande 2 litres d’eau par jour pour un adulte, pour un enfant pesant 10 kg 1 litre d’eau est recommandé. 

L’eau en bouteille est elle dangereuse ?

L’eau du réseau, traitée au chlore, est considérée comme propre à la consommation. Elle n’en est pas moins dangereuse pour la santé du fait de la présence de chlore et métaux lourds. Dans ce contexte le premier réflexe est de consommer  de l’eau en bouteille.

Or il existe plusieurs types de plastiques pour les bouteilles d’eau minérales et parmi eux, là encore, certains sont particulièrement dangereux, reconnaissables par le logo souvent placé sur le fond de la bouteille.

3-pvc

Le PVC (ou 3V) est considéré comme dangereux pour la santé et pour l’environnement. Il contient du plomb, du cadmium, des phtalates et du DEHA. L’adipate de bis(2-éthylhexyle), appelé également DEHA, est un produit chimique qui est susceptible de provoquer le cancer (étude sur des animaux en laboratoire), d’avoir des impacts négatifs sur le foie, les reins, la rate et la formation osseuse .

6-ps

Le Polystyrène qui contient du styrène est considéré comme toxique pour le cerveau et le système nerveux. Il a des effets indésirables sur le foie, les reins, l’estomac et les globules rouges.

7-other

Les autres (principalement Polycarbonate) contiennent du Bisphénol A (BPA), un perturbateur endocrinien. Le BPA migre du plastique vers le liquide dans de plus grandes proportions lorsque le liquide est chaud et/ou gras.

L’eau en bouteille plastique contient deux fois plus d’hormones que l’eau du robinet

Selon une étude menée par deux chercheurs allemands, publiée dans la revue Environmental Science and Pollution Research, le plastique libère dans l’eau des hormones (mâles ou femelles) que l’on appelle perturbateurs endocriniens. Ces hormones, même à de très faibles doses, seraient susceptibles de perturber les fonctions reproductrices de l’homme. L’étude s’est faite sur 20 emballages d’eaux minérales en Allemagne qui contiennent tous du PET (Polyéthylène Téréphthalate) et sur de l’eau dans des contenants en verre afin de pouvoir effectuer une comparaison. « Dans douze d’entre elles, les chercheurs ont noté dans l’eau des bouteilles en plastiques une activité hormonale deux fois plus élevée » 

Conclusion

Même si les eaux du robinet sont très inégales d’un territoire à un autre (l’eau est, dans les grandes agglomérations, bien plus contrôlée que dans les zones rurales qui ont en plus une eau plus contaminée par l’agriculture), nous voyons que consommer de l’eau en bouteille nuit au portefeuille,  à l’environnement, et « pourrait » nuire à la santé.

Nos solutions